Nouveaux départs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveaux départs

Message par Gassan Bellodore le Mar 25 Oct - 16:23

Voilà. La terre, enfin. Un sol meuble sous vos pieds. Des arbres, des vallées, des paysages... Enfin, l'infini aux nuances bleues de la mer et du ciel trouve sa limite, et enfin, vous sentez comme la possibilité d'un second souffle. Harassant, ce voyage n'aura eu de cesse de mettre vos nerfs à l'épreuve. Et, alors qu'enfin, vous arriviez sur terre, avec l'espoir de richesses nouvelles, de découvertes incroyables, d'aventures palpitantes, et d'un peu de repos... Voilà que le sort s'abat à nouveau. Les plus superstitieux pourront croire à une malédiction...
A peine êtes-vous arrivés sur ce nouveau continent, et à peine avez-vous parcouru quelques kilomètres à pied, que la menace tombe sur vous. Des nagas, vraisemblablement dirigés, d'une façon ou d'une autre, par un gigantesque géant des mers, sont venus vous barrer la route. Malgré une lutte féroce de la part des pirates partis en premier, ceux-ci n'auront pu résister, et malgré la discrétion de Daniel et l'agilité de Clay, qui sont parvenus à se réfugier dans un coin, l'aventure ne fait que commencer pour Richard, Lugo, Ida et Dolores...

***

"- Dan ! C'est toi ?
- Oui, oui... J'ai réussi à m'éclipser.
- Quel bordel, j'y crois pas... S'ils m'avaient écoutés ! On en serait pas là !"

Dan posa sa patte sur l'épaule de Clay.

"-L'heure n'est pas aux remords, ni aux remontrances. Pour le moment, il faut survivre, et trouver un moyen de contacter les autres."

Clay fulmina, mais fini par se contenir. Il hocha doucement la tête.

"-On va trouver un moyen..."

Et, alors qu'ils commencèrent à prendre la route, à la recherche de bonne fortune... Ils entendirent un aboiement. Ils se retournèrent, et aperçurent Barbak, l'immortel, en train de courir vers eux.
Malgré le plaisir de retrouver l'un des leurs, ce n'était pas grand chose dans la balance. Alors ils poursuivirent leur chemin, à trois cette fois-ci.

***


"-Seigneur ! Nous en avons eu quatre ! Siffla le myrmidon naga entre ses crocs acérés.
-Bien. Amenez-les dans les enclos."

Le contingent de nagas, qui s'était quelque peu réduit depuis le moment de l'embuscade, traina nos amis jusqu'à un vaste enclos, barriéré par des petites murailles métalliques et escarpées, donnant des allures de barbelés plus méchants encore. Quelques nagas, humains et représentants de diverses races, se trouvaient dans cet enclos, ainsi que dans d'autres, voisins.
En regardant autour d'eux, une fois enclavés, les pirates purent peut-être assez facilement comprendre qu'ils se trouvaient dans un campement sans bannière. Le géant des mers, celui-là même qui les surplomba plus tôt, vint s'asseoir sur un immense trône fait de coraux, de roches et d'ossements, à flanc de montagne. Il observait l'immense étendue vaguement organisée qui se tenait devant lui. Des enclos, des huttes, des cavernes, et, un peu plus loin, un genre d'arène constituée de morceaux de navires.
Richard, qui observait ça en silence, alors que le reste du groupe reprenait ses esprits après avoir été assomé, tourna un regard plein de réflexions vers ses camarades. Bizarrement, c'est une moue vorace qui illuminait alors son visage, comme si les idées fusaient dans son esprit, et qu'elles étaient toutes meilleures les unes que les autres.

***

"-Bon, allons-y. Ca fait trente minutes. Ils ont du établir une route claire.
-Aye aye, cap'taine."

Une grosse partie de l'équipage se mit en route. Gassan, Hölger, et McGuiness restèrent légèrement en retrait, avançant les derniers, tandis que quelques uns restèrent à bord, avec ordre d'attendre un signal.
Le destin est parfois doté d'un étrange sens de l'humour. Car en effet, ce n'est pas la foudre, la pluie, les démons, ou les makruras, qui tombèrent sur le rable de nos amis, mais bel et bien des nagas, par dizaines, un peu plus bas que là où ils eurent attaqué le premier détachement de pirates. Après une lutte plus sérieuse, étant donné le nombre, et le matériel, ils ne furent que quelques uns à pouvoir prendre la fuite, sous les ordres de leur capitaine.

La Belle Veuve, elle, restait au large, camouflée dans les épaisses brumes d'eaux quasiment jamais fréquentées, calme et silencieuse.

***

"-Et aller ! Deux de plus !
-Hahahaha !
-Décidément, c'est un cadeau de Golganneth lui-même !!"

Alors que le groupe de nagas s'amusaient de leur prise, un gros rocher vint s'abattre sur eux, en blessa deux, et écrasa celui qui parla en dernier.

"-ON NE RIGOLE, PAS, AVEC GOLGANNETH. FAITES VOTRE TRAVAIL EN SILENCE."

Le géant des mers, qui avait légèrement soulevé son derrière de son trône pour ce faire, se réinstalla confortablement, avec une moue boudeuse. Les nagas, maugréant, enfermèrent les humains dans l'enclos.

"-CALAGHAN !? s'exclama l'un des nouveaux arrivants."

Le vieux briscard haussa les sourcils, et soupira profondément de désespoir en constatant l'arrivée de Harry Winston et de Stone dans le camp.

***

"-Bon, il va être temps d'aller prévenir le capitaine. J'ai repéré un chemin sans risque. On peut voir le navire depuis un promontoire. Il suffit de faire un feu, et avec la longue-vue, ils pourront nous... Hey, tu m'écoutes, Dan ?!"

Le worgen, en forme lupine, se tenait au seuil de la grotte qu'ils avaient trouvés.

"-Je sens, et j'entends quelqu'un...
-Qu'est-c'que c'est selon toi ?" interrogea Clay en dégainant un couteau.

"-C'est bizarre... C'est une odeur familière..."

Alors, Dan passa doucement sa tête derrière le mur rocailleux, à l'entrée de la caverne, pour regarder à l'extérieur... Et sursauta, alors que sa truffe frôla un visage.
De l'autre côté de l'entrée, dos à la roche, un homme se tenait là, comme en miroir avec Dan, parce qu'il avait entendu un bruit. Dan ouvrit de grands yeux.

"-Jeff ?
-WOW ! Hey, les gars ! V'nez voir !"

Jeff fit de grands gestes, et Teagan et Jiyaomu arrivèrent. Puis ils investirent la caverne comme s'ils étaient invités à une fête.

"-Ça alors. Le monde est p'tit." Teagan avancait en regardant Clay avec un sourire en coin, lui qui clignait des yeux d'incompréhension.

"-Bon. Faut faire un feu." Jiyao jeta un makrura pas encore tout à fait mort, les pinces liées par une corde, au fond de la grotte. "J'ai ramené la becquetance."

Dan et Clay échangèrent un regard quelque peu perplexe, tandis que Barbak sauta aux cous de ses amis, heureux de les retrouver.
avatar
Gassan Bellodore
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://labelleveuve.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum